Cadeau de Noël

Publié le 04/01/2014

C'était en 1963. J’habitais encore à Paris, j'étais en 2e année de CES d'ORL et je remplaçais un généraliste pendant les vacances de Noël.

Celui-ci m’avait affirmé qu’il n’y avait pas d’accouchement de prévu durant ce remplacement, ce qui m’arrangeait énormément, mon expérience obstétricale se limitant à 2 accouchements effectués pendant mon stage obligatoire d'obstétrique fortement aidés par la sage-femme.

Le soir du réveillon, je reçois un couple de cousins.

Nous n’en sommes pas encore au dessert que le téléphone sonne. C’est une sage-femme qui appelle d'une clinique, me disant que Mme X, patiente du médecin que je remplace, vient de se présenter à pleine paume. Je quitte la table précipitamment et fonce à la maternité. Je ne suis pas fier, d’autant que j’apprends que c’est une primipare âgée.

La nature est bien faite :  malgré mon inexpérience, j’effectue l’accouchement comme si j’avais toujours fait cela et je sors un beau bébé de plus de 3 kg sans déchirer le périnée de ma parturiente.

Je retourne à la maison. Les invités sont déjà partis, mais j’ai reçu ce soir-là un beau cadeau de Noël.

> Dr R. A.

Source : lequotidiendumedecin.fr