Levothyrox : des plaignants réclamant l'ancienne formule déboutés par le tribunal de Toulouse
Brève

Levothyrox : des plaignants réclamant l'ancienne formule déboutés par le tribunal de Toulouse

11.01.2018

Un juge des référés du TGI de Toulouse a débouté jeudi des patients souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formulation du Lévothyrox, qui réclamaient que le laboratoire Merck leur fournisse en urgence l'ancienne formule du médicament, a indiqué l'avocat des plaignants.

Cette décision, qui concerne 23 patients a été prise parce que la justice, a considéré qu'il y avait eu « une introduction d'Euthyrox (l'ancienne formule rebaptisée) sur le territoire français » et que de ce fait « il n'y avait pas de défaut d'approvisionnement », a précisé leur avocat, Jacques Lévy.

Ce référé a été mené par des patients qui n'avaient pu se joindre à une première procédure à Toulouse le 14 novembre 2017, leurs dossiers n'étant pas prêts. La justice avait alors condamné le laboratoire à fournir « par le biais des circuits de distribution et de commercialisation, sans délai » l'ancienne formule aujourd'hui dénommée Euthyrox à 25 patients de la Haute-Garonne. Merck a fait appel de cette condamnation qui était assortie d'une astreinte de 10 000 euros par jour et par infraction constatée. 

En revanche, le 26 décembre 2017, le tribunal de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) a débouté une quarantaine de patients, en arguant de « l'existence de substituts », de la « mise sur le marché » par le laboratoire « de 218 080 boîtes » et de « l'absence de certificats médicaux sur les effets néfastes » du médicament.

Par ailleurs, l'association Vivre sans thyroïde a déposé un référé devant le TGI de Paris. Il sera étudié le 26 janvier 2018. Enfin, une action collective a été lancée devant le TGI de Lyon, où se trouve le siège de Merck pour la France. Le procès est prévu en octobre.

S. L. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

« Sans soignant, point de soins et point de recette ! » : le cri d'alarme des médecins de l'hôpital de Chalon-sur-Saône

Plus de 130 médecins du centre hospitalier William-Morey de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ont lancé fin septembre une lettre ouverte... 3

Lucie Garcin, nouvelle présidente des internes de l'ISNAR-IMG

Lucie Garcin

L'InterSyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (ISNAR-IMG) change de tête. Lucie Garcin, 25 ans,... Commenter

8 000 euros brut par mois pour 35 heures, le super salaire d'une commune de la Sarthe à son futur médecin

Marolles les Braults

Au cœur de la Sarthe, Marolles-les-Braults, une petite commune de 2 300 habitants, met le paquet pour trouver deux médecins généralistes.... 10

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter