Lévothyrox : 5 médicaments différents à la mi-novembre

Par Fabienne Rigal
Publié le 20/10/2017
- Mis à jour le 20/10/2017

La ministre de la Santé a annoncé sur Cnews que 5 médicaments différents à base de lévothyroxine seront disponibles pour les malades de la thyroïde à partir de la mi-novembre.

Elle n’a pas détaillé lesquels mais sont déjà présents en officine le Lévothyrox de Merck, l’Euthyrox du même laboratoire (l’ancienne formule du lévothyrox, disponible seulement pour une durée limitée et pour les patients présentant des effets indésirables avec le lévothyrox en dépit d’un équilibre hormonal satisfaisant), la L-thyroxine Serb (la forme en gouttes à réserver aux enfants et aux personnes présentant des troubles de la déglutition), la L-thyroxin Henning de Sanofi (qui est arrivée lundi 16 octobre dans les officines). Un 5e médicament a déjà été annoncé, il s’agira d’un générique, a précisé l’ANSM.

Lors d’une rencontre avec la presse, l’Agence de sécurité du médicament a précisé certains chiffres : entre la nouvelle et l’ancienne formule, la nouvelle formule est massivement plus utilisée (de 99 % contre 1 %, a indiqué l’ANSM). « La spécialité de Sanofi prend sa place de façon rapide puisque 35 000 boîtes ont été délivrées depuis lundi », a indiqué le Dr Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice générale adjointe de l’ANSM. Quant à la forme en gouttes (qui n’avait pas dû changer sa formule, contrairement au Lévothyrox de Merck, car « ses spécifications étaient déjà resserrées », indique l’ANSM), elle est 2 fois et demie plus utilisée qu’auparavant.

Les signalements et appels au numéro Vert de l’ANSM sont fortement en baisse (moins d’une centaine d’appels par jour en ce moment, alors qu’il y en a eu 189 000 en tout depuis le 23 août).


Source : lequotidiendumedecin.fr
Sommaire du dossier