Lévothyrox : la justice ouvre une enquête confiée au tribunal de Marseille
Brève

Lévothyrox : la justice ouvre une enquête confiée au tribunal de Marseille

15.09.2017

La justice a ouvert une enquête confiée à des magistrats marseillais, suite aux multiples plaintes de malades de la thyroïde dénonçant les effets secondaires d'une nouvelle formule du Lévothyrox.

Le siège français du laboratoire allemand Merck, qui produit ce médicament vendu à plus de trois millions de patients français, se trouve à Lyon, dans la zone de compétence du pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Marseille.

« Il faut que la vérité éclate, et que toutes les responsabilités pénales puissent être envisagées, et seule une enquête judiciaire le permettra », s'est félicité Me David-Olivier Kaminski, un avocat qui a déjà déposé 12 plaintes au nom d'utilisatrices de Lévothyrox, et en prépare plusieurs dizaines d'autres.

L'avocat a porté plainte pour « mise en danger de la vie d'autrui » et « tromperie », demandant à la justice de se pencher sur la responsabilité de l'ancienne ministre socialiste de la Santé, Marisol Touraine, et de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), et du laboratoire.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé ce vendredi que l'ancienne formule du traitement serait disponible d'ici 15 jours en pharmacie.  « Des stocks européens de l’ancienne formulation du laboratoire Merck seront mis à disposition sur prescription médicale pour les patients présentant des effets indésirables persistants. À terme, cette formulation du Lévothyrox ne sera plus disponible et cette solution est donc temporaire », a détaillé le ministère dans un communiqué.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
quedecomplications Médecin ou Interne 18.09.2017 à 16h13

Pourquoi remettre temporairement l'ancienne formule ?
Pourquoi avoir produit une nouvelle formule ?

Répondre
 
KLAUSS Médecin ou Interne 19.09.2017 à 13h45

Va chercher "la cocotte" en Amérique, chez Merck.

Répondre
 
MARIE P Médecin ou Interne 16.09.2017 à 01h46

Mais pourquoi donc Agnes Buzyn prétend elle que à terme l'ancienne formule ne serait plus disponible? Les autres pays auraient ils décidé d'arrêter le Euthyrox? J'en doute . Et pourquoi introduire à Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Revenus 2016 : êtes-vous mieux loti que vos confrères ? Faites le test

Revenus 2016 : êtes-vous mieux loti que vos confrères ? Faites le test-0

Anesthésistes, généralistes, cardiologues, pédiatres… « Le Quotidien » a compilé les revenus imposables 2016 des principales spécialités... Commenter

Buzyn (et l'IGAS) enterrent de fait le tiers payant généralisé obligatoire au 30 novembre

Buzyn Grand Jury

Cela ressemble à un enterrement sans fleurs ni couronnes. Le tiers payant « fonctionne » certes pour les patients remboursés à 100 % par... 28

La généralisation du tiers payant « irréaliste » fin novembre, explique l'IGAS

tiers payant

Très attendu, le rapport de l'IGAS sur l'évaluation de la généralisation du tiers payant a été mis en ligne ce lundi matin. La mission a... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter