Les transformations de la sexualité

Comment aider les couples seniors  Abonné

Publié le 05/05/2014

Ce sont les hommes essentiellement qui consultent pour des troubles de la sexualité, mais les femmes, susceptibles de les accompagner, s’expriment plus volontiers qu’autrefois sur ces sujets, même à un âge avancé. Il n’existe pas de norme en matière de sexualité, la liberté de l’un s’arrêtant où commence celle de l’autre…

Au médecin d’éduquer son patient, et en l’occurrence, de lui démontrer que bien évidemment, avec l’âge, la sexualité ne peut être la même qu’à 30 ans et de lui rappeler qu’une sexualité satisfaisante n’est pas synonyme de rapports avec pénétration.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte