La mémoire qui flanche : quand s’en inquiéter ?

Il est necessaire d’investiguer toute plainte mnésique chez les plus de 50 ans  Abonné

Publié le 05/05/2014
1399295257519116_IMG_128771_HR.jpg

1399295257519116_IMG_128771_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

« Docteur, je perds la mémoire ! » Voilà une plainte qui revient souvent. Si souvent qu’il est tentant de la mettre sur le compte du vieillissement. Mais derrière ce symptôme d’apparence bénigne peut se cacher une pathologie dégénérative, la maladie d’Alzheimer en première ligne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte