Les femmes et la ménopause

Plus d’un tiers de vie sans hormones  Abonné

Publié le 05/05/2014
1399295723519385_IMG_128822_HR.jpg

1399295723519385_IMG_128822_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Les plaintes dues à l’arrêt de sécrétions hormonales ovariennes se rajoutent aux pathologies liées à l’âge pour altérer la qualité de vie des patientes 12 millions de femmes ménopausées en France dont plus de la moitié a plus de 65 ans. Quelle prise en charge proposer pour leur assurer un « vieillissement réussi » (1) le « successfull aging » des anglo-saxons ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte