Biothérapies

Un impact positif sur le travail  Abonné

Publié le 24/09/2015

Une méta-analyse a évalué l’impact des biomédicaments sur le travail à travers l’absentéisme, le présentéisme (ou productivité) et la perte d’emploi dans les rhumatismes inflammatoires chroniques (1). Toutes les études publiées jusqu’en janvier 2014 rapportant l’effet d’un biomédicament sur le travail dans la polyarthtrite rhumatoïde (PR), la spondyloarthrite ankylosante (SPA) ou le rhumatisme psoriasique (RP) ont été incluses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte