Mortalité en baisse

Mais toujours un surrisque d’accidents coronariens  Abonné

Publié le 24/09/2015

Crédit photo : PHANIE

Plusieurs études de l’EULAR se sont intéressées aux liens entre polyarthrite rhumatoïde (PR) et mortalité. Un premier travail a identifié des patients PR dans une base de données sur la population générale britannique appariés avec 5 contrôles sur l’âge, le sexe, l’année de naissance et de diagnostic de PR. Cette cohorte de PR était divisée en 2 selon l’année de diagnostic : 1999-2005 et 2006-2012.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte