SpA et atteinte de paroi thoracique antérieure

Un élément indépendant de diagnostic ?

Publié le 10/12/2012
1358176191396375_IMG_95508_HR.jpg

1358176191396375_IMG_95508_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

L’ATTEINTE DE LA PAROI thoracique antérieure (PTA) se manifeste par des douleurs essentiellement sternoclaviculaires et manubriosternales. L’objectif de l’étude présentée par le Pr Daniel Wendling était de déterminer la prévalence de l’atteinte de la PTA chez des patients avec rachialgies inflammatoires récentes (RIR) évocatrices de SpA et de rechercher une corrélation avec certains facteurs particuliers de cette pathologie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?