Fracture de hanche

La dialyse aggrave le pronostic

Publié le 10/12/2012

En 2 011 il y a eu 68 953 hospitalisations pour fracture de hanches dont 362 concernaient des patients dialysés. Soit une incidence chez les dialysés de 1,1 % (hommes) à 1,4 % (femmes) comparée à 0,16 % (hommes) à 0,41 % (femmes) chez les non dialysés. Comme on pouvait s’y attendre, les patients dialysés avaient un taux de morbidité significativement plus important avec notamment une augmentation des risques cardiovasculaires (diabète, HTA, coronaropathie, artériopathie des membres inférieurs), une augmentation significative de la dénutrition et de la démence.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?