Anorexie et fractures

Les déterminants d’une DMO basse

Publié le 10/12/2012

Une étude multicentrique de cohorte a évalué la densité minérale osseuse (DMO) et les déterminants d’une DMO basse (Z score -2) chez des patientes présentant une anorexie mentale sévère, hospitalisées dans une unité spécialisée. 150 patientes ont participé à l’étude. L’âge moyen était de 20,5 ans, la durée moyenne de la maladie de 48,4 mois et l’IMC moyen de 14,3. Près d’un quart des patientes (24,1 %) rapportaient au moins une fracture. Le Z score moyen était de -1,84 au rachis et -1,34 au col fémoral.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?