Cancer du poumon

Deux fois plus de chances de survie pour les non-fumeurs

Publié le 22/10/2015
- Mis à jour le 22/10/2015

Crédit photo : PHANIE

Alors que le tabagisme est le principal facteur de cancer du poumon non à petites cellules, l’incidence de ce cancer, chez les non-fumeurs, augmente dans de nombreux pays. Des différences importantes ont été identifiées dans les symptômes et le pronostic entre ces deux groupes dans une étude réalisée par le Dr Saraiva du Portugese Institute of Oncology (Lisbonne). Les données analysées provenaient de 504 patients non-fumeurs et 904 fumeurs atteints de CBNPC.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?