Hypertension artérielle pulmonaire

Des recommandations conjointe ERS/ESC  Abonné

Publié le 22/10/2015

L’échographie peut être utilisée pour le dépistage de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) : elle permet d’établir une probabilité faible, intermédiaire ou forte d’HTAP. En présence d’un risque postembolique, il est recommandé de réaliser un cathétérisme cardiaque droit. Seul celui-ci permet de confirmer le diagnostic d’hypertension artérielle pulmonaire (PAP moyenne ≥ 25 mmHg et son caractère précapillaire avec une PAP d’occlusion ≤ 15 mmHg).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte