Éliminer abcès, tumeurs, fistules et MST

Crise hémorroïdaire : l’examen clinique reste essentiel

Publié le 13/11/2014
1415844874561248_IMG_140646_HR.jpg

1415844874561248_IMG_140646_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

La crise hémorroïdaire se traduit en général par la survenue brutale de phénomènes douloureux et/ou des saignements et/ou une tuméfaction au niveau de l’anus. Le saignement tâche le papier ou peut éclabousser la cuvette ; s’il survient le plus souvent au moment des selles, il est parfois spontané. La thrombose hémorroïdaire (interne ou externe) donne un tableau clinique comparable à ce que l’on nomme « crise » et les deux entités se confondent en pratique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?