Ménométrorragies en périménopause

Toujours éliminer une cause organique

Publié le 18/11/2013
1384869870472813_IMG_115951_HR.jpg

1384869870472813_IMG_115951_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

« EN PÉRIODE périménopausique, il est très utile en pratique de demander à la femme de faire une courbe ménothermique et de tenir un calendrier des règles », a rappelé le Pr Patrice Lopes (Nantes). L’importance des hémorragies doit être évaluée sur la clinique, le score de Higham et l’hémogramme. Toute la problématique est d’éliminer une cause organique. Certaines sont évidentes : cancer du col, exocervicite, polype ou fibrome accouché par le col.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?