Risque cardio-vasculaire

Les particularités du diabétique

Publié le 11/02/2011
1297390405225769_IMG_53804_HR.jpg

1297390405225769_IMG_53804_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LA PLACE ET les modalités du dépistage de l’ischémie silencieuse chez le diabétique sont débattues depuis quelques années. Selon les recommandations conjointes de la Société française de cardiologie et de l’Alfédiam, qui datent de 2004, une ischémie myocardique asymptomatique doit être recherchée chez les patients âgés de plus de 60 ans ou ayant un diabète évoluant depuis plus de 10 ans et présentant deux autres facteurs de risque cardiovasculaire, et chez tout patient diabétique ayant une néphropathie ou une artériopathie, quels que soient son âge et l’ancienneté du diabète.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?