Prévention cardio-neurovasculaire dans la FA

Le dabigatran chez les patients à risque

Publié le 11/02/2011

SI L’HYPERTENSION artérielle apparaît comme le principal facteur de risque cardio-vasculaire, il existe bien d’autres facteurs sur lesquels on peut agir : le cholestérol, le tabagisme, le diabète, la sédentarité et la fibrillation auriculaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?