De recommandations en recommandations

Le dépistage de l’ischémie silencieuse est-il utile dans le diabète ?

Publié le 13/03/2014
1394676884505260_IMG_124906_HR.jpg

1394676884505260_IMG_124906_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

Les recommandations conjointes de la Société française de cardiologie (SFC) et de European Association for the Study of Diabetes (EASD) préconisaient, en 2004, chez le diabétique à haut risque, que le dépistage d’une Ischémie myocardique silencieuse (IMS) pouvait être intéressant. Ces recommandations ont partiellement été remises en cause par l’American diabetes association (ADA) qui signale que la recherche systématique d’une IMS n’est pas recommandée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?