Lutter contre la corticophobie

Gérer l’échec thérapeutique au cours de la dermatite atopique  Abonné

Publié le 15/09/2014
1410743587543206_IMG_135581_HR.jpg

1410743587543206_IMG_135581_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

L’échec thérapeutique peut se comprendre, en matière de dermatite atopique (DA), comme une réponse insuffisante, lorsqu’un score de sévérité de 0 (une réponse complète) est souhaité (et non obtenu), ou si la réponse est jugée insuffisante par rapport aux objectifs fixés quels qu’ils soient, ou encore si la qualité de vie reste insuffisamment bonne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte