Une nouvelle classification

Les infarctus du myocarde ne sont plus tout à fait ce qu’ils étaient…  Abonné

Publié le 15/09/2014
1410743566542869_IMG_135475_HR.jpg

1410743566542869_IMG_135475_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Hors l’infarctus du myocarde constitué pour les raisons habituelles (athérome et rupture de plaques) de type I, on observe maintenant de plus en plus d’infarctus d’un nouveau type, II, repérés sur la douleur ou l’élévation de la troponine (enzyme cardiaque témoin de la souffrance myocardique).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte