Stress et dépression

Quel impact sur les valeurs tensionnelles?  Abonné

Publié le 19/01/2015

Le stress et la dépression font partie des facteurs de vulnérabilité qui contribuent au risque cardiovasculaire. Leur implication dans l’hypertension artérielle (HTA) a cependant été beaucoup moins étudiée que leur rôle dans la maladie coronaire. Une élévation de la pression artérielle est fréquente au cours d’un stress mental de quelque type que ce soit, ainsi qu’au cours d’une attaque de panique. Au long cours, le stress a un impact négatif sur les valeurs tensionnelles, comme le soulignent plusieurs méta-analyses. En 2013, Landsbergis et al.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte