Onde de pouls

L’étude SPARTE en cours  Abonné

Publié le 19/01/2015

La rigidité artérielle est au cœur de nombreuses recherches et la mesure de la vitesse de l’onde de pouls est un critère reconnu par les recommandations de la Société européenne d’HTA de 2013. Sa mesure permet en effet de reclasser une part non négligeable de patients en termes de risque cardiovasculaire, de 14 à 34 % selon les études. Pour autant est-ce un critère de substitution ? Pas encore, mais les résultats de l’étude SPARTE seront à cet égard très importants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte