Sur le modèle de l’ESH

Des cliniques de pression artérielle  Abonné

Publié le 19/01/2015

Pour atteindre l’objectif de 70 % d’hypertendus contrôlés à l’horizon fin 2015, il faut des recommandations simples et une reconnaissance par la Société française d’hypertension artérielle (SFHTA) de médecins et de structures spécialisés, à l’instar de ce qui est proposé par la Société européenne d’HTA. L’ESH reconnaît en effet des centres d’excellence, des experts en HTA et des « cliniques de pression artérielle », qui n’existent pas en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte