HTA et déclin cognitif

Dépister les patients à risque de démence  Abonné

Publié le 20/01/2014
1390234183489367_IMG_120360_HR.jpg

1390234183489367_IMG_120360_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Lorsque les troubles cognitifs sont avérés, une IRM est indiquée. Elle peut montrer une leucoaraiose (hypersignaux de la substance blanche), où les lésions ischémiques sont liées à une hypoxie des artères perforantes cérébrales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte