Thé, café, chocolat

Quel impact sur la pression artérielle ?  Abonné

Publié le 20/01/2014
1390234523489327_IMG_120356_HR.jpg

1390234523489327_IMG_120356_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

L’impact de la caféine, présente dans le café, le thé, le cacao, et dans diverses boissons sucrées est diversement évalué. Une méta-analyse publiée en 2005 rapportait une légère augmentation de la pression artérielle (PA) en cas de consommation chronique de caféine. « Mais le terme chronique recouvrait des réalités bien différentes, avec des portions variant de 1 à 12 », a insisté le Dr Murielle Bochud. Une autre méta-analyse, de 2010, retrouvait une augmentation de la PA de 5 à 8 mm Hg juste après une consommation de caféine, mais pas après 2 semaines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte