Antalgiques de niveau 2

Une famille hétérogène

Publié le 05/12/2013

"Les antalgiques de palier 2 - codéine, tramadol, poudre d’opium et dihydrocodéine - viennent pallier les limites d’un côté des AINS et du paracétamol, de l’autre celles des opioïdes forts, qui sont eux-mêmes en cours de réévaluation à l’HAS" résume le Pr Philippe Bertin (Limoges). Or, même s’ils agissent tous sur les récepteurs à la morphine, c’est une famille hétérogène. Ces différences peuvent guider la prescription.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?