Accès douloureux paroxystiques chez les personnes âgées

Savoir les anticiper

Publié le 05/12/2013

Un accès douloureux paroxystique est l’exacerbation transitoire de la douleur qui peut survenir soit spontanément soit en relation avec un élément prévisible comme un soin, la marche ou un exercice physique. On parle d’ADP quand la douleur de fond est bien contrôlée. Les ADP sont d’installation rapide (moins de 3 minutes), leur fréquence est de 2 à 4 épisodes par jour en moyenne selon les différentes études réalisées dans les douleurs cancéreuses et sont de courte durée (moins de 30 minutes en moyenne). Leur mécanisme physiopathologique est nociceptif, neuropathique ou mixte.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?