Devenir des adolescents douloureux

La prise en charge tardive est un facteur de mauvais pronostic

Publié le 05/12/2013

Un travail mené dans le centre de la douleur pédiatrique de l’hôpital Trousseau entre 1994 et 2007 a analysé le devenir à l’âge adulte des douleurs musculo-squelettiques des adolescents à partir de 129 dossiers. Étaient exclus les adolescents atteints d’une maladie organique ou d’un handicap mental. L’âge moyen initial était de 13 ans, 73 % étaient des filles. 58 % des adolescents souffraient depuis plus de 6 mois et les douleurs étaient très intenses ou très intenses dans 85 % d’ente eux, entraînant un absentéisme scolaire dans 72 % des cas.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?