Des enjeux politiques et de recherche

Le défi de la prévention nutritionnelle  Abonné

Publié le 28/09/2015

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Multifactorielles, les maladies chroniques ont des causes génétiques, biologiques, métaboliques mais également environnementales. À ce titre, l’alimentation constitue un facteur clé sur lequel il est essentiel d’agir. « On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas ses gênes mais on peut choisir par contre le contenu de son assiette et son mode de vie en termes d’activité physique », glisse le Pr Hercberg. Depuis le premier PNNS lancé en 2001, certains objectifs ont au moins été partiellement atteints.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte