CONGRES AFU à Paris : Infections sexuellement transmissibles

Toujours d’actualité en urologie  Abonné

Publié le 10/01/2013
1357784270400586_IMG_96600_HR.jpg

1357784270400586_IMG_96600_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

LES URÉTHRITES ont une cause fréquente : il s’agit de Chlamydia trachomatis, en sachant que 50 % des hommes vus en consultation spécifique sont porteurs sains et que le portage asymptomatique est de 10 % chez les étudiants. Le traitement se fonde sur l’azithromycine (1 g en monodose) ou la doxycycline (200 mg/j, 7 jours). On observe également une recrudescence des lymphogranulomatoses rectales chez les homosexuels masculins (HSM), liées à un autre sérotype de Chlamydiæ.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte