Rhumatismes inflammatoires

Prévenir la progression  Abonné

Publié le 24/06/2011

L’intérêt d’un traitement précoce et énergique de la polyarthrite rhumatoïde est aujourd’hui reconnu. De fait, Pour le Pr Tom WJ Huizinga (Leydes, Pays-Bas), « si l’activité de la maladie n’est pas contrôlée de façon adéquate dans les premières années, il peut s’ensuivre, chez certains patients, une destruction articulaire rapide, un handicap fonctionnel et une altération de la qualité de vie », sans compter de lourdes conséquences professionnelles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte