Contrôle serré dans le traitement de la PR

Les leçons des études  Abonné

Publié le 24/06/2011
1309358492265624_IMG_63704_HR.jpg

1309358492265624_IMG_63704_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

LA PRISE en charge de la polyarthrite débutante a changé radicalement dans la dernière décennie. Les recommandations nationales et européennes mettent en avant la nécessité d’un diagnostic précoce, d’une prise en charge intensive et d’un « contrôle serré » de l’activité de la maladie.

Cette stratégie a montré qu’elle permettait d’obtenir des taux de rémission beaucoup plus importants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte