Goutte

Des patients insuffisamment traités, de nouveaux médicaments prometteurs  Abonné

Publié le 24/06/2011

UNE ÉTUDE rétrospective portant sur 1 380 patients présentant une goutte chronique et traités par hypo-uricémiants a été menée dans plusieurs pays d’Europe (Grande-Bretagne, Allemagne, France, Espagne, Italie) (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte