Pertinence des actes

Radiologues, généralistes, parlons-nous !  Abonné

Par
Publié le 14/11/2019

Comme tous les couples, médecins généralistes et radiologues ne se comprennent pas toujours. Comment concilier les attentes des uns et des autres : des éléments de réponse autour de deux enquêtes.

À qui de poser les hypothèses diagnostiques ?

À qui de poser les hypothèses diagnostiques ?
Crédit photo : Phanie

Une communication adéquate entre médecin généraliste (MG) et radiologue est garante de la qualité du diagnostic, pourtant la littérature est particulièrement pauvre sur le sujet. Une enquête a été menée auprès de MG des pays de Loire, dont 108 ont répondu. S’agissant de la demande d’imagerie, 9 sur 10 disent qu’elle doit comporter les éléments pertinents de l’examen clinique, mais seulement 34 % les antécédents du patient ainsi que les examens antérieurs s’ils sont pertinents pour la question posée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte