La principale cause de décès post-partum

Les notes hormonales du blues périnatal  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 24/03/2020
On connait mieux les éléments impliqués dans la dépression périnatale, pathologie fréquente et pour laquelle se développent des traitements spécifiques.
Un taux plus bas d'allopregnanolone en fin de grossesse

Un taux plus bas d'allopregnanolone en fin de grossesse
Crédit photo : phanie

« La dépression périnatale concerne 10 à 20 % des femmes, et le suicide, responsable d’un décès sur 5, est devenu maintenant pratiquement la principale cause de mortalité dans le post-partum, souligne le Pr Philippe Fossati, La Pitié Salpêtrière. Sans oublier la dimension majeure des conséquences développementales pour l’enfant. » Classiquement, elle apparaît après l’accouchement et jusqu’à 4 semaines après, mais elle pourrait débuter un peu avant l’accouchement et survenir dans les 6 mois suivant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte