Dans les PID fibrosantes progressives

Une troisième indication pour le nintedanib  Abonné

Par
Publié le 09/10/2020
L’étude Inbuild a montré que le nintedanib réduit la progression de la fibrose pulmonaire, indépendamment de l’étiologie.
Un quart des PID fibrosantes progressent malgré un traitement conventionnel

Un quart des PID fibrosantes progressent malgré un traitement conventionnel
Crédit photo : Phanie

Le nintedanib est déjà indiqué depuis 2011 dans la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI). Puis, il est apparu qu’il inhibait les processus essentiels à la progression de la fibrose pulmonaire, indépendamment de l’étiologie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte