Dépistage du cancer du poumon

Une opportunité pour l’arrêt du tabac  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 29/11/2018
dépistage poumon

dépistage poumon
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Le dépistage systématique du cancer du poumon (CP) n’est pas recommandé en France, la HAS l’ayant déclaré non justifié en 2016, arguant qu’il s’agit d’un cancer difficile à détecter à un stade précoce, que les faux positifs sont trop nombreux, les traitements assez restreints, et les bénéficiaires mal identifiés. Une attitude que ne partagent pas d’autres pays, comme les États-Unis, où le dépistage systématique est recommandé chez les personnes de 55 à 77 ans ayant fumé au moins 30 paquets-années, avec un tabagisme actif ou arrêté depuis moins de 15 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte