Éditorial

Une priorité de santé  Abonné

Publié le 29/11/2018

C’était il y a six ans… La Cour des comptes avait souligné en 2012 que les plans gouvernementaux n’investissaient pas assez dans la tabacologie depuis les années 2000. Et pourtant, le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2019 prévoit d’ores et déjà l’utilisation du fonds de lutte contre le tabac pour lutter contre les autres addictions. Il ne s’agit pas d’opposer, comme cela fut longtemps fait, une addiction à une autre, mais de parvenir à des résultats de grande ampleur dans la lutte pour la réduction de la prévalence tabagique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte