Sevrage et BPCO

L’éducation, ça marche !

Publié le 04/12/2014

Les patients souffrant de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) sont très souvent des fumeurs fortement dépendants, souffrant d’autres pathologies liées au tabac (cardiologiques, pneumologiques, cancéreuses...), d’affections psychiatriques et notamment de syndromes dépressifs et/ou en situation de précarité sociale. De ce fait, malgré le diagnostic de BPCO, il est difficile d’obtenir un sevrage tabagique, alors que l’arrêt du tabac constitue la pierre angulaire de la prise en charge.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?