Scanner du thorax chez l’adulte

La normale n’est pas la norme  Abonné

Publié le 28/01/2011

« AUJOURD’HUI, IL EXISTE un consensus selon lequel les nodules de moins de 4 mm de diamètre ne doivent pas être pris en compte, car ils sont nombreux et peu spécifiques. Cela permet déjà d’éliminer 40 à 50 % des nodules visibles au scanner, explique le Pr Lemarié. Pour ceux de 5 à 10 mm, une surveillance s’impose par un nouveau scanner thoracique à 3, 6 et 12 mois. S’ils grossissent durant ce laps de temps, une exploration s’impose.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte