Immunothérapie chez l’enfant

Le double intérêt de la voie sublinguale  Abonné

Publié le 28/01/2011
1296225682219857_IMG_52338_HR.jpg

1296225682219857_IMG_52338_HR.jpg

CES DERNIERES ANNÉES, l’immunotherapie s’est transformee avec, pour l’allergie respiratoire, le passage de l’administration par voie sous-cutanée, à la voie sublinguale. « Cette voie représente désormais 80 % des prescriptions, souligne le Pr Didier. Et si cette nouvelle voie d’administration séduit autant, c’est aussi parce qu’elle repose sur des données scientifiques en provenance d’études à grande échelle, avec des niveaux de preuves d’efficacité qui sont de bonne qualité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte