Traitement de fond de la sclérose en plaques

La stratégie de première intention a évolué  Abonné

Publié le 14/05/2012

Depuis 20 ans, la stratégie thérapeutique a évolué vers une prescription de plus en plus précoce après le diagnostic de la maladie. Ainsi, après avoir été initialement prescrits dans les formes de SEP évoluant par poussées, la plupart des immunomodulateurs sont aujourd’hui également indiqués dans les syndromes cliniquement isolés à haut risque de développer une SEP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte