La grippe, une pathologie de saison

Les médecins en première ligne

Publié le 03/02/2014
1391393664493798_IMG_121552_HR.jpg

1391393664493798_IMG_121552_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

L’épidémie de grippe A(H1N1) de 2009 a laissé des traces parmi les médecins généralistes qui se sont sentis exclus de la stratégie adoptée par les autorités sanitaires, en particulier pour la vaccination dans des centres dédiés. Pour cette saison 2013-2014, les indicateurs sont à l’orange. Le dernier bulletin signale une augmentation régulière de l’activité grippale avec notamment un taux d’incidence des consultations pour syndromes grippaux dans les réseaux des médecins Sentinelles et des GROG (Groupes régionaux d’observation de la grippe).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?