Recommandations vaccinales

Comment les médecins peuvent-ils rester à jour

Publié le 03/02/2014
1391393623493576_IMG_121481_HR.jpg

1391393623493576_IMG_121481_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

L’objectif du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) est réussi. La simplification du calendrier vaccinal plaît au plus grand nombre. Aux médecins généralistes qui mémorisent plus facilement les échéances, aux patients, ravis de supprimer une dose chez le nourrisson, et enfin, aux épidémiologistes satisfaits d’avoir pu y glisser la vaccination du méningocoque C.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?