Salpingites aiguës

Les IST sont-elles vraiment sur le déclin ?  Abonné

Publié le 11/10/2011
1318353757288802_IMG_69032_HR.jpg

1318353757288802_IMG_69032_HR.jpg

SI L’ON ÉVOQUE la possibilité d’une IST, le diagnostic clinique est souvent aisé (herpès, condylome, vaginite à Trichomonas vaginalis…), mais il est souvent nécessaire de le confirmer par des examens complémentaires afin d’éviter les erreurs, de dépister les associations possibles (VIH, hépatite) et d’agir de façon efficace par un traitement ciblé. Bien sûr, la recherche des agents pathogènes par amplification génique (PCR) ne permet plus la pratique systématique d’antibiogramme !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte