Dépistage des cancers cervicovaginaux

La place des tests HPV après 65 ans  Abonné

Publié le 11/10/2011
1318295538287029_IMG_68571_HR.jpg

1318295538287029_IMG_68571_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

LA MORTALITÉ par cancer du col utérin reste importante après 70 ans. Ce qui justifie la pratique des frottis cervicovaginaux après 65 ans, dans le cadre du dépistage individuel (le dépistage organisé s’adresse aux 25-65 ans). En ce qui concerne les papillomavirus humains (HPV), il existe une légère réascension de la prévalence du portage après 60 ans (1). Chez les femmes ménopausées, la recherche des HPV oncogènes fait partie des moyens de dépistage des cancers cervicovaginaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte