Maladie veineuse thromboembolique

Dépister les facteurs de risque chez la femme enceinte  Abonné

Publié le 11/10/2011

POUR LE Dr C. Boyer-Neumann, l’augmentation du risque de MVTE chez la femme enceinte est en rapport avec des mécanismes divers : stase veineuse, modification de l’hémostase, thrombophilie constitutionnelle et acquise… La stase veineuse est liée à une diminution du débit veineux (modification hormonale) et à la compression mécanique des veines iliaques par l’utérus gravide.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte