L’aura migraineuse est-elle d’origine vasculaire ?  Abonné

Publié le 27/05/2011

« Cette question est posée depuis que des travaux, chez l’animal, ont montré que des microembolisations pouvaient provoquer, selon leur origine et leur taille, des auras migraineuses. Il existerait donc un continuum entre auras et accidents ischémiques vasculaires » a précisé le Dr Anne Donnet. Pour autant, il est encore trop tôt pour en tirer des conséquences pratiques. « Les travaux en cours s’intéressent plutôt à la dépression corticale envahissante (DCE) observée au cours de l’aura, pour laquelle certains anti-épileptiques pourraient montrer un intérêt ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte