Rétinopathies

Recul sensible au diagnotic  Abonné

Publié le 21/10/2013

LA PRÉVALENCE de la rétinopathie au diagnostic de diabète de type 2 est en recul. Elle est moins souvent déjà installée chez le diabétique nouvellement diagnostiqué qu’il y a 20 ans. Elle est aussi moins sévère. C’est ce que montre l’analyse d’une cohorte de près de 3 500 diabétiques de type 2 de plus de 65 ans diagnostiqués en 2005-2012 à Gloucester (Royaume Uni). Ils ont été comparés à des patients de même profil (moins de 65 ans, 60 % d’hommes) recrutés en 1978-1990 pour l’étude UKPDS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte